Design de casques: halte au massacre !

Cet après-midi, Lewis Hamilton a présenté la décoration de son casque pour 2017. Depuis début 2016 la FIA a imposé à tous les pilotes de conserver le même design de couvre-chef durant l’intégralité d’une saison de Grand Prix. Le but de cette règle était de stopper la frénésie de certains pilotes qui changeaient de décoration à chaque course, à l’instar de Sebastian Vettel, et de faciliter leur identification en course pour les fans.  Malgré cela je considère que depuis le début des années 2000 la surenchère en terme de motifs et de couleurs a totalement dénaturé l’objet qui fait pourtant partie intégrante du mythe du pilote.

Aujourd’hui, si vous me demandiez de vous décrire la décoration du casque d’un Jolyon Palmer, d’un Valterri Bottas ou d’un Daniel Ricciardo, j’en serai je pense bien incapable alors que je n’ai pas raté un Grand Prix en 2016. A l’inverse, un quart de siècle après leur arrêt de la compétition, j’ai clairement en mémoire la goutte d’eau rouge du casque de Nelson Piquet ou même, pour prendre l’exemple d’un pilote moins capé, les initiales « MB » jaunes sur fond bleu de Mark Blundell. Et que dire du légendaire casque jaune d’Ayrton Senna !

Tout cela pour dire que le design du casque de ces pilotes était immédiatement identifiable et faisaient partie intégrante de leur personnalité. Aujourd’hui, vous pourriez coller les sponsors de Max Verstappen sur le casque de Sergio Pérez et personne ne ferait la différence.

Peut-être suis-je un peu vieux-jeu sur ce sujet mais vous, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s