Et si le 1er mai 1994 n’avait jamais eu lieu…

Ce 1er mai 1994, je m’en souviens comme si c’était hier. La découverte avec effroi de l’image de la Williams n°2 déchiquetée après la première coupure pub de la retransmission du Grand Prix. L’inquiétude puis la certitude que plus rien ne serait comme avant après ce week-end de cauchemar.

Continuer à lire … « Et si le 1er mai 1994 n’avait jamais eu lieu… »